Plaquette de saison 2017-2018
Inscription à la newsletter
My Email Form


créations

Création les 3T. Théâtres de Châtellerault
mer 30.11.2016 à 20h30

Poitiers
salle Comédie Poitou-Charentes
mar 10.01.17 > 19h30
mer 11.01.17 > 19h30
jeu 12.01.17 > 19h30

Renseignements et réservations :
05 49 41 43 90 comedie@comedie-pc.fr

contact tournée : benjamin.bedel@comedie-pc.fr


Dossier Réparons-nous

réparons-nous ?

je reste là, ne vous inquiétez pas, je ne bouge pas d’ici

Dès le début de la représentation, je souhaite immerger le public dans un espace de parole intime. Un espace entre deux portes où tout peut se dire. Ancrer cette prise de parole dans le « vestiaire ». Cet espace où elle se change de façon quotidienne pour vêtir son costume d’aide soignante et quitter son habit de femme active, d’épouse, de fille de boulangère – son habit civil. Je souhaite donner à entendre un témoignage dans ce lieu de transition propre à ce corps de métier, qui n’est ni l’extérieur ni l’intérieur. Alors qu’elle s’apprête à vider son casier, elle tombe sur son bulletin de classe lorsqu’elle avait 15 ans, sur lequel est stipulé : « Décision du conseil de classe : orientation BEP sanitaire et social ». En avançant, elle se remémore une conversation tenue avec sa mère sur son éventuelle orientation en bac pro sanitaire et social.

Dans cet espace qui sert aussi de salle de repos, d’espace de break entre deux soins, elle visitera son passé. Se remémorera sa ferveur à poursuivre ses études. Ses premiers lavements. Ses premiers fous rires avec ses collègues. Sa vie de femme. Tout au long de cette introspection le public découvrira ce qui la fait. Ce qui l’anime et ce qui la pousse à poursuivre coûte que coûte ce métier.

Dans cet « espace de détente », avec des objets-souvenirs qui la propulseront dans son passé, nous verrons aussi le corps de Virginie. Un corps de femme qui porte des charges de plus de 50kg au quotidien. Après avoir rencontré Cécile Vitrant qui portera ce texte, il m’a semblé évident de faire appel à la manipulation afin de révéler l’attention que cette femme porte au corps de l’autre. J’ai envie de donner à voir ce don de soi nécessaire pour insuffler la vie auprès des patients dont parle Virginie dans son récit. Pour cela, je lui demanderai d’user de ses talents de comédienne comme de marionnettiste.

J’ai le souvenir d’avoir vu une infirmière administrer des soins à un proche. Ces gestes techniques me sidéraient : remplis de douceur et de grâce. J’observais ce ballet silencieux fait de tendresse et d’attention.

Marie Clavaguera-Pratx

texte Laure Bonnet
mise en scène Marie Clavaguera-Pratx

distribution Cécile Vitrant
lumières Vincent Loubière
costumes Catherine Bénard

production Comédie Poitou-Charentes,
CDN coproduction les trois T, Théâtres de Châtellerault

Portfolio