Plaquette de saison 2019-2020
Inscription à la newsletter
My Email Form


Actualités

Affichage des vignettes sur l’accueil

Articles les plus récents

+

ETC. Écritures Théâtrales en Chantier 2020

Appel aux auteurs et autrices

E.T.C Écritures Théâtrales en Chantier Edition 2020 À l’image des dispositifs très répandus en faveur de l’écriture de scénario, E.T.C. est un dispositif qui permet aux auteurs de théâtre de bénéficier d’une étape de regards au cours de leur processus d’écriture. Cette initiative s’adresse aux auteurs ayant déjà écrit une première version de leur texte et qui souhaitent la retravailler. La septième (...)
+

dis donc en balade : La honte

lun 14.10 > 19h complet

Mené par Jérôme Rouger, le Dis Donc est un atelier de lecture théâtrale au principe simple : lire ensemble une pièce de théâtre, sans spectateurs, à voix haute et en toute simplicité. En partenariat avec la Ville de Poitiers et dans le cadre de Traversées, nous lirons La Honte de François Hien. Traversées, l’événement artistique et culturel du Projet du Quartier du Palais – du 12.10.2019 au (...)
+

qui a peur du loup ? & macbeth

lun 04.11 et jeu 07.11 > 19h30 au Centre d’Animation de Beaulieu

coproduction Entrez dans la maison de Dimitri, jeune héros de Qui a peur du loup ? ou dans celle du couple Macbeth. Deux compagnies à rayonnement national et international de Nouvelle-Aquitaine – la Cie du Veilleur et Ars Nova – s’associent pour créer ensemble en 2019 / 2020 deux spectacles immersifs dans un même espace de représentation : Macbeth d’après William Shakespeare et Qui a peur du loup (...)
+

jackie

mar 03.12 > 19h30 au Centre d’Animation de Beaulieu

accueil Solo théâtral augmenté, Jackie met en scène une Jackie Kennedy à la fois mordante et désespérée. Dans un spectacle démultipliant les représentations d’une célébrité ancrée dans notre imaginaire collectif, Jackie aborde la question de l’identité avec humour et réflexivité. À travers un récit tantôt sombre, tantôt fantaisiste, Jackie Kennedy décline ici l’éventail de sa personnalité et s’avoue peu à peu (...)